Émetteur de pensées

Le Scientifique a récemment découvert que plusieurs humains ne sont pas totalement en contrôle de leurs actions ni de leurs pensées. En effet, en mettant au point un système de détection par nano-robots destiné à améliorer les logiciels antivirus, l’équipe de chercheurs, qui désire garder l’anonymat par peur des agences gouvernementales de renseignements, a découvert que certaines personnes avaient été secrètement implantés d’un appareil inconnu.

C’est grâce à une erreur expérimentale que l’Implant Transmetteur Intra Synaptique Système Humain Iso-Triple (ITISSHIT1) a été découvert. Adam, un des techniciens a été accidentellement contaminé par une dose de Nano-Electro-Robots Détecteurs(NERD) 2 antivirus MechaFee™ ce qui a permis de découvrir qu’il avait dans un endroit secret de son cerveau un émetteur de pensées. Puisque le système de nano-robots détecteur n’a pas encore obtenu de brevet, il ne sera pas présenté dans cet article et la façon de détecter les implants restera secrète puisque trop compliquée pour le grand public. Le ITISSHIT n’étant pas breveté, ni même reconnu comme étant une réalité par aucun gouvernement, il est donc permis de le dévoiler et de rendre public tous ses détails.

implant cerveau pensees

Fabriqué entièrement de biomatériaux à base de cellules de cerveau de chimpanzé, le ITISSHIT est invisible aux techniques d’imagerie médicale modernes il est même indétectable par les détecteurs de métal. Le signal encrypté qu’il transmet pour afficher les pensées est invisible à l’œil nu et rend sa présence virtuellement impossible à révéler. L’appareil est propulsé par un processeur, probablement extra-terrestre, de 45 cœurs. Sur Terre les seuls animaux qui ont plus de un cœur sont les céphalopodes (des pieuvres si tu comprends pas). Il est donc fort probable que cette technologie ait été influencée par des visiteurs du cosmos, d’où l’utilité d’avoir un programme spatial pour l’exploration et l’établissement de relations diplomatiques avec les Non-Terriens. VOIR QSS QUEBECOIS. Tout porte à croire que une compagnie bien connue de génétique est impliqué dans cette conspiration car la batterie au lithium contenue dans l’appareil avait une inscription : « DURACELLULE ». Plusieurs applications au ITISSHIT restent encore à découvrir, son potentiel semble illimité car il semble être muni d’un système reproductif qui lui permettrait de se multiplier in-vivo dans les cellules grises lui permettant ainsi d’occuper les 90% du cerveau que l’être humain n’utilise pas. On pense également qu’il pourrait influencer les décision des hommes en leur implantant des suggestions ou des idées avec un module identifié « Élément Plasmique Optimal Universel Sensible Émotionnel »3 il serait aussi capable d’induire la sensation d’un échec et de culpabilité lorsque les tâches suggérées ne sont pas accomplie de la bonne manière dans les temps prescrit.

 

 

1 Prononcé « Yttiss Shit »

2 Les Nano-Electro-Robots Détecteurs™ sont une invention en attente de brevet par Le Scientifique.

Le module ÉPOUSE n’est pas présent dans les ITISSHIT sur de sujets féminins car il serait déjà une fonctionnalité inhérente à l’encéphale aux chromosomes XX.

Laisser un commentaire